Réathlétisation

En kinésithérapie et en préparation physique, la réathlétisation fait référence à la prise en charge du sportif blessé. Il s’agit d’une phase durant laquelle le sportif voit un grand nombre de ses qualités diminuer. Ceci est vrai concernant la zone de lésion mais plus globalement nous allons observer un déclin pour tous les grands systèmes physiologiques (cardio-vascualires, respiratoires, musculaires….).

Voici un bref résumé des atteintes liées à la blessure et plus précisément à l’inactivité engendrée par cette dernière :

Les atteintes centrales (diminutions des capacités cardio-respiratoires)

  • diminution de la VO²max
  • diminution du débit cardiaque maximal
  • diminution du Volume d’éjéction systolique
  • diminution du volume sanguin
  • altération des fonctions respiratoires

Les atteintes musculaires

  • altération du système enzymatqiue
  • diminution du nombre de mitochondries
  • diminution des stocks de glycogénes
  • diminution des apports sanguins musculaires (capilarisation altérée)
  • amyotrophie

Les atteintes métabolliques et hormonales

Perte des habiletés motrices (gestes techiques) : Coordination inter et intra musculaire

Altération du rendement mécanique : augmentation de la dépense énergétique pour une même activité

Les préparateurs mentaux interviennent de plus en plus durant cette phase. On sait désormais qu’un travail en imagerie permet par exemple d’accélérer le travail de rééducation (gain en amplitude articulaire par exemple, via un travail en imagerie). Le but de ce travail, c’est de reprendre le sport dans les meilleures dispositions physiques et mentales.

N’hésitez pas à me contacter pour avoir plus de renseignements.

physiotherapy-567021